1 1 1 1 1 60%/5 (4 Votes)

Depuis plusieurs années il est reconnu une défiance des Français envers les médias.... J'avoue que de plus en plus je me joins à cette défiance (je l'expliquerai un peu plus loin)... Mais nous sommes face à un grand paradoxe ! Car nombre de prises de position des politiques et de lois sont pourtant en réaction et influencées par la vague médiatique et les sondages d'opinion dont les questions bien orientées peuvent sans soucis abonder dans le sens que l'on voudra...

Quel paradoxe... !

Ma position personnelle ?   L'expérience parle mieux qu'une impression ... 

Il y a plusieurs années une ancienne collègue m'a dit qu'elle avait été très surprise et en désaccord avec la façon dont les journalistes avaient présentés un sujet sur l'AOC dans le monde viticole. Il se trouve qu'elle connaissait bien ce sujet puisque ses parents étaient viticulteurs. Je ne me rappelle plus du détail de ce qu'elle avait relevé mais j'ai retenu ce point : il est étrange qu'une personne qui connait bien le sujet ne soit pas en accord avec la présentation des journalistes... ?

Et pourtant cela s'est produit également pour moi plusieurs fois sur des sujets pour lesquels j'étais particulièrement au courant. En effet, dans le domaine du religieux il y a beaucoup d'incompréhensions, d'amalgames, de caricatures ou de simplifications... :( 

Je me rappelle aussi avoir arrêté il y a quelques années de regarder le journal télématin de France 2 parce que j'ai constaté régulièrement que l'information était présentée d'une façon partiale : sur un sujet on entendait que l'un des avis mais pas le droit de réponse...difficile de ne pas être influencé ?? Egalement une fois ma femme m'a partagé un avis évoqué dans ce journal comme une vérité démontrée sans pondération... alors qu'en quelques clics sur internet nous avions pu voir qu'elle était loin d'être une "vérité' !

Je pense qu'il est très difficile d'être objectif sur un sujet. Pourquoi les journalistes en seraient exempt ? sans parler d'influence probable qu'ils subissent...ou les choix du sensationnel ou de l'audimat ou de pouvoir être le premier à sortir l'information... Le problème est qu'ils ont un pouvoir énorme aujourd'hui plus que jamais ! C'est une grande responsabilité pour des hommes bien faillibles comme tout un chacun et aux mains desquels un grand pouvoir est mis...!

Saurons nous naviguer au travers du sensationnel, des idées toutes faites, des amalgames, des effets émotionnels.... ? Malheureusement, pour sortir de l'ignorance il faut faire un effort... aïe... en a-t-on aujourd'hui encore le goût ? ...

Averroès a dit : L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence... 

décembre 2019: un exemple intéressant! Le sondage France Info (demandé par France Info à un institut) concernant les grèves contre la réforme de la retraite indique que 68% des Français soutiennent la grève et les grévistes. Si on s'arrête là, tout semble dit. C'est en boucle sur France Info ces derniers jours. Mais je suis tombé sur 15mn d'explication de ce sondage par un journaliste de France Info. Il indique que paradoxalement, les français dans ce sondage - qui contient de nombreuses questions - sont en faveur d'un certain nombre non négligeable des propositions faites par le gouvernement. Il reconnaît et relève plusieurs éléments assez paradoxal.  Je salue France Info et ce journaliste dont j'ai apprécié la présentation plus approfondie de ce sondage qui montre que ce n'est pas aussi simple qu'une phrase lapidaire indiquant 68% de français... Voilà ce qui devrait toujours accompagner cette information et là je suis quelque peu déçu par France Info. On nous dira que comme c'est indiqué tout à chacun peut aller consulter sur leur site ce sondage. mais qui prend le temps ? pour moi c'est du devoir des journalistes que de temporiser et d"apporter plus d'éléments de ces sondages... mais pas juste 15mn contre 20 fois la phrase sans l'explication... :(